Rechercher
  • SEB J

Maladie Inflammatoire Chronique de l'Intestin

Aujourd'hui est la journée des maladies inflammatoires chroniques de l'intestins.


Les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) comprennent un éventail de maladies, de la colite ulcéreuse (UC) à la maladie de Crohn (CD).

De nombreuses études ont abordé les changements dans le microbiote des personnes touchées par ces pathologies. Une diminution de la


biodiversité et de l’épuisement des bactérioïdes et des firmicutes phyla a été signalée, entre autres. Les changements dans la composition microbienne entraîne


nt également des changements dans les métabolites générés dans l’intestin par l’activité microbienne (le métabolome).

Diverses espèces bactériennes ont été associées spécifiquement ou non spécifiquement aux MII, mais aucune d’entre elles n’a été démontrée comme son agent éthiologique. Les virus, et en particulier les bactériophages, peuvent jouer un rôle dans le contrôle des populations micro


biennes dans le tractus gastro-intestinal.

Cela peut affecter à la fois la diversité bactérienne (le microbiote) et le métabolisme (le métabolome), mais les implications possibles pour les MII restent à résoudre. De plus, chaque individu possède son propre microbiote intestinal, il est donc important d'analyser celui-ci de manière individuelle.

Quoi qu'


il en soit, un microbiote intestinal appauvrit est un terrain favorable aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin. Enrichir son microbiote par un traitement personnalisé et adapté permet donc de prévenir ou d'améliorer la qualité de vie des patients.

Vous souhaiter connaître votre microbiote et son métabolome:

Clinique de Nutrition Physiologique | Bilan Microbiote Intestinal (nutrition-physiologique.com)

#microbiote#MICI#digestif


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout