top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSEB J

ENDOMETRIOSE ET MICROBIOTE INTESTINALE

Endométriose: une nouvelle étude qui fait le lien entre cette pathologie qui touche plus d'une femme sur 10 et le microbiote intestinal.

Certes, cette étude est réalisée sur les souris, mais le fait important est que lorsqu'on fait ingérer un microbiote de souris atteintes d'endométriose à des souris sans microbiote celles-ci développent des cellules endométriales hors de la cavité utérine.

Quoiqu'il en soit, les nombreuses études sur le sujet confirment que si vous êtes atteintes d'endométriose, votre microbiote intestinal est malade. Et si vous soignez votre microbiote alors vos symptômes ne pourront que s'améliorer.

De plus, si votre fille a une ménarche précoce (apparition des règles avant 12 ans), cela signifie qu'elle va être soumis a un climat hyperoestrogénique important ce qui est un facteur de risque d'apparition d'endométriose quelques années plus tard. Là encore la prise en charge du microbiote sera indispensable pour limiter l'hyperoestrogénie ainsi que le déséquilibre de la réponse immunitaire et inflammatoire.

Vous souhaitez tester votre microbiote intestinal:





5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page